En poursuivant votre navigation, vous en acceptez les conditions générales d'utilisation et notamment l'utilisation des cookies. Pour en savoir plus

X

Apocalypse Staline

Épisodes

L'homme rouge

x
Bande-annonce

Hiver 1941. Les Allemands occupent déjà la moitié de la Russie. Les États-Unis sont entrés en guerre, mais les Soviétiques supportent seuls l’assaut des troupes d’Hitler, qui tente une percée au sud de la Russie, vers Stalingrad, la ville de Staline. Le sort du monde va se jouer.

Comme dans l’interminable siège de Leningrad, le peuple soviétique est sacrifié. 1942, c’est l’année noire de la Russie. Staline fait la guerre comme en 14-18 en envoyant à l’assaut et à la mort des millions de soldats. Et pourtant, sa préoccupation c’est sa fille, qui vit un amour interdit.

Staline, sans aucun scrupule, impassible politique avant tout, règne alors depuis une décennie au sommet d’un régime totalitaire fondé sur le mensonge. Un système vertigineux, où les bourreaux sont les condamnés de demain. Après la mort de Lénine, il est parvenu à le remplacer à la tête de l’Union soviétique par ses froides manoeuvres qui ont éliminé tous ses adversaires, à commencer par Trotski. Staline a envoyé au Goulag tous ceux qu’il peut soupçonner de constituer un danger. Son absence totale de pitié a même provoqué la mort de son fils aîné, prisonnier des Allemands.

Hiver 1942. Les Soviétiques, laminés par l’offensive allemande, mais puissamment soutenus par l’aide américaine, se ressaisissent d’une manière extraordinaire, et l’Armée rouge remporte une victoire éclatante dans l’une des plus grandes batailles de l’histoire, Stalingrad.

Un an plus tard, à la conférence de Téhéran, en novembre 1943, Staline est déjà traité d’égal à égal par ses alliés britanniques et américains. Il est l’un des hommes les plus puissants de la planète. Va-t-il devenir le maître du monde?

Détails

  • Catégorie : Épisode documentaire
  • Année de production : 2015
  • Pays d'origine : France
  • Durée : 00:52:00

GÉNÉRIQUE

  • narrateur: Mathieu Kassovitz
  • producteur: Louis Vaudeville
  • réalisateur: Isabelle Clarke
  • réalisateur: Daniel Costelle

Chronologie

Vidéos

Protagonistes

Affiches de la propagandeX

À propos

Apocalypse Staline

Séminariste défroqué, bolchevik, révolutionnaire professionnel, gangster, terroriste, vainqueur d’Hitler, assassin de masse… Qui se cache derrière « l’homme d’acier » devenu au lendemain de sa victoire sur le nazisme, l’homme le plus admiré ou le plus redouté de la planète ? Comment est-il parvenu à asseoir un pouvoir total reposant sur la propagande, la culture du secret et la terreur ?

Après les succès d’Apocalypse La 2ème Guerre mondiale et Apocalypse Hitler, Isabelle Clarke et Daniel Costelle dressent un portrait de cette personnalité cruelle et fascinante avec des documents inédits et mis en couleur.

Détails

  • Catégorie : Documentaire
  • Année de production : 2015
  • Pays d'origine : France

GÉNÉRIQUE

  • Bolchevik et révolutionnaire professionnel: Lev Kamenev 1883-1936
  • Chef de la garde personnelle de Staline: Nicolaï Vlassik 1896-1967
  • Commandant des armées du nord-ouest: Kliment Vorochilov 1881-1969
  • Dernier enfant et unique fille de Joseph Staline: Svetlana Allilouïeva 1926-2011
  • Dirigeant bolchévique: Léon Trotski 1897-1940
  • Dramaturge et réalisateur soviétique: Alexeï Kapler 1903-1979
  • Empereur de Russie, Roi de Pologne et Grand-Prince de Finlande: Nicolas II 1868-1918
  • Fondateur et bâtisseur de l'État soviétique: Vladimir Lénine 1870-1924
  • Le plus jeune des six principaux dirigeants bolcheviques mentionnés par Lénine dans son « Testament »: Nikolaï Boukharine 1888-1938
  • Maréchal de l’Union soviétique: Guéorgui Joukov 1896-1974
  • Membre du PCUS (parti communiste russe) depuis 1918: Nikita Khrouchtchev 1894-1971
  • Membre du gouvernement bolchévique après la révolution russe de 1917: Félix Dzerjinski 1877-1926
  • Militant bolchevik depuis 1906: Viatcheslav Molotov 1890-1986
  • Responsable du parti communiste pour la région de Leningrad: Sergueï Kirov 1886-1934
  • Seconde épouse de Joseph Staline: Nadejda Allilouïeva 1901-1932
  • Tout-puissant chef de la police soviétique: Lavrenti Beria 1899-1953
  • narrateur: Mathieu Kassovitz
  • producteur: Louis Vaudeville
  • réalisateur: Isabelle Clarke
  • réalisateur: Daniel Costelle