En poursuivant votre navigation, vous en acceptez les conditions générales d'utilisation et notamment l'utilisation des cookies. Pour en savoir plus

X

Chacun son île

Épisodes

Phu Quoc (Vietnam)

x
Bande-annonce

L’île de Phú Quoc est située dans le golfe de Thaïlande, à l’ouest de l’hameçon vietnamien et en face de la côte cambodgienne. Tout au bout de sa pointe sud s’égraine un chapelet d’une vingtaine d’îlots, dont seulement 4 sont habités. Plus de 40 km des plus belles plages du Vietnam façonnent son littoral et la moitié de son territoire est une réserve naturelle peuplée d’espèces endémiques terrestres et maritimes. Surnommée l’île émeraude pour la pureté de son paysage, l’île a toujours offert beaucoup d’espace et de nourriture à la population locale et à ceux qui préféraient s’y installer pour s’éloigner un peu de la frénésie et des contraintes politiques imposées sur le continent. Les arbres fruitiers, les noix et les épices poussent partout sur le territoire et la mer regorge de poissons et de fruits de mer. La pêche est encore le premier levier économique de l’île, même si l’industrie du tourisme commence à la détrôner. C’est que depuis une dizaine d’années, le gouvernement vietnamien souhaite faire de Phú Quoc un paradis pour les voyageurs du monde entier.

Cette station balnéaire si courue de nos jours a pourtant déjà été synonyme de prison pour les Vietnamiens. À l’époque de l’Indochine, l’occupant français y a construit le plus grand pénitencier du pays afin d’y incarcérer les opposants politiques. Puis, les Américains ont pris le relais en y enfermant les prisonniers communistes. Après la prise de Saïgon en 1975, et malgré la fermeture du centre de détention, on profitait de l’éloignement de Phú Quoc pour y envoyer les ennemis du nouveau régime ou ceux que l’on rattrapait pendant leur fuite en bateau, surnommés les « boat people » ou réfugiés de la mer.

Malgré le passé trouble de Phú Quoc, la population locale est fière de son île. Sa culture est forte et la vie traditionnelle s’adapte aux réalités des temps modernes. On le constate notamment au marché de nuit, qui offre des produits et saveurs de partout dans le monde. Phú Quoc est en ébullition, mais la population locale et les nouveaux arrivants semblent bien décidés à travailler ensemble pour unir la modernité et les traditions, en veillant entre autres, sur la préservation de l’environnement.

Détails

  • Catégorie : Épisode documentaire
  • Année de production : 2018
  • Pays d'origine : Canada
  • Durée : 00:48:00

GÉNÉRIQUE

  • animateur: Sophie Fouron
  • producteur: Nicolas Boucher
  • réalisateur: Myriam Berthelet
  • réalisateur: Nicolas Boucher
  • réalisateur: Étienne Deslières
  • réalisateur: Michel Lam
  • réalisateur: Joanne Robertson
  • réalisateur: Pierre-Luc Robillard
  • réalisateur: Mathieu Vachon

Galerie photoX

Vidéos

Jeu-questionnaire

Sondage

À propos

Chacun son île

On a longtemps cru que les dieux vivaient sur des îles, car il s’agissait de lieux privilégiés. De nos jours, l’industrie touristique en a fait un lieu privilégié de vacances, un lieu de rêve. Mais qu’en est-il de la réalité insulaire – ses coutumes, son quotidien, ses liens à la terre ferme – dans le monde d’aujourd’hui?

La série met le cap vers des îles situées aux quatre coins du globe. Petites ou grandes, éloignées ou pas, connues ou quasi secrètes… À travers des rencontres avec ceux qui contribuent à construire l’âme de chacune de ces îles, nous décortiquerons les éléments qui en constituent le quotidien local.

Détails

  • Catégorie : Documentaire
  • Année de production : 2018
  • Pays d'origine : Canada

GÉNÉRIQUE

  • animateur: Sophie Fouron
  • producteur: Nicolas Boucher
  • réalisateur: Myriam Berthelet
  • réalisateur: Nicolas Boucher
  • réalisateur: Étienne Deslières
  • réalisateur: Michel Lam
  • réalisateur: Joanne Robertson
  • réalisateur: Pierre-Luc Robillard
  • réalisateur: Mathieu Vachon