En poursuivant votre navigation, vous en acceptez les conditions générales d'utilisation et notamment l'utilisation des cookies. Pour en savoir plus

X

Pin-up, la revanche d'un sex symbol

À propos

Pin-up, la revanche d'un sex symbol

x
Bande-annonce

Dès qu’on prononce le mot « pin-up », c’est un cliché érotique et rétro qui vient à l’esprit : une belle ingénue en tenue légère nous regarde en souriant, elle vient de commettre une maladresse en allumant le barbecue, en passant l’aspirateur, ou en décrochant la pompe à essence, si bien que son geste découvre des jambes interminables et des dessous sexy laissant deviner la courbe d’une fesse. Cette fille court-vêtue, qui nous regarde en coin et nous sourit franchement, est une icône érotique.

Pourtant, contrairement à ce qu’on pourrait croire, faire le portrait de la pin-up, ce n’est pas uniquement raconter l’histoire d’une fille un peu cruche qui fait fantasmer ces messieurs. En réalité, il souffle chez les pin-ups, et depuis longtemps déjà, un vent de féminisme.

Née sous le pinceau des illustrateurs de presse au début du XXe siècle, gravée dans la chair et l’acier par les tatouages et sur les carlingues d’avion de l’armée américaine, dénudée par la photographie de charme, la pin-up s’est déclinée sous une multiplicité d’identités que les femmes n’ont eu de cesse de se réapproprier. Pour ce film féminin et féministe, la réalisatrice Sophie Peyrard a rencontré à Paris, Berlin, Bruxelles, Los Angeles, pin-ups et effeuilleuses modernes (Lada Redstar, Lolly Wish…), auteures et éditrices spécialistes de cette galaxie au charme rétro (Dian Hanson, Madame « sexy books » de chez Taschen, Maria Buszek auteure de « Pin-Up Grrrls »…). Mêlant archives et interviews, ce documentaire raconte le règne d’un sex symbol protéiforme.

Détails

  • Catégorie : Documentaire
  • Année de production : 2016
  • Pays d'origine : France
  • Durée : 00:52:00

GÉNÉRIQUE

  • réalisateur: Sophie Peyrard