En poursuivant votre navigation, vous en acceptez les conditions générales d'utilisation et notamment l'utilisation des cookies. Pour en savoir plus

X

Thalassa

Épisodes

Bretagne : ma vie, mon île !

x
Bande-annonce

Cap à l’ouest, à la rencontre des îliens de Ouessant, Sein, Groix et Quéménès, au large de la Bretagne. Nous découvrons leur quotidien avant de partir loin, très loin, de la mer d’Iroise. Destination le Spitzberg, une terre forgée par la glace et le vent aux portes de l’océan Arctique.

Quéménès, l’île des Robinsons
Il y a dix ans, Soizic et David, jeunes mariés, débarquaient sur un petit bout de terre posé au beau milieu de la mer d’Iroise. Sans eau courante ni électricité, l’îlot de Quéménès ne comptait alors que quelques vieux bâtiments de ferme, lointains vestiges d’une activité passée. Le Conservatoire du littoral, propriétaire du lieu, leur a confié une mission : redonner vie à la nature, récolter, élever des animaux et accueillir du public en chambres d’hôtes.

Ouessant, Ondine par tous temps
Ondine Morin est l’une des figures d’Ouessant, l’île la plus à l’ouest du Finistère, terre sauvage ancrée à 20 km du continent. Pionnière, cette trentenaire est l’une des premières à avoir décidé de rester vivre sur son île natale. Chaque jour, elle en savoure le plaisir et en mesure le prix.

Sein, les nouveaux résistants
Dernier pêcheur en activité, François Spinec est un peu l’éminence verte de l’île de Sein. Il dénonce toutes les aberrations qui font le quotidien de sa terre natale. À commencer par l´approvisionnement en énergie : à Sein, comme dans la plupart des îles françaises, l’électricité provient d’une centrale à fioul, procédé extrêmement coûteux et très préjudiciable à l’environnement. Avec d’autres Sénans, il a créé I.D.S.E. (Île De Sein Énergies) afin de lancer la transition énergétique déjà réalisée dans d’autres îles européennes.

Groix, une île en famille
Biologiste marin, Erwan Tonnerre n’imaginait pas vivre ailleurs qu’à Groix, son île natale. Professionnellement, Erwan s’est lancé dans un élevage original et complexe : les ormeaux. Des coquillages de luxe, très fragiles et vendus très chers, qu’il élève à l’abri de la lumière, avec d’infinies précautions. Avec Agnès, son épouse, ils vivent des journées longues et intenses : restaurant de fruits de mer, brasserie, vente de coquillages… Un dynamisme communicatif : les jeunes entrepreneurs sont de plus en plus nombreux et font de Groix l’île qui monte !

Spitzberg, l’ultime frontière
Rémy est sous le charme du Spitzberg, territoire fait de glaciers et de montagnes aux portes de l’océan Arctique. Ici se trouve la plus grande concentration d’ours polaires au monde, des morses, des phoques et des centaines de colonies d’oiseaux de mer. Signe des temps, le réchauffement des eaux par le Gulf Stream a rendu l’archipel accessible par la mer pendant une grande partie de l’année.

Détails

  • Catégorie : Épisode magazine
  • Année de production : 2017
  • Pays d'origine : France
  • Durée : 01:50:00

Animatrice

842X475

Le nouveau visage de Thalassa

Fanny Agostini, l’ex-animatrice météo de BFMTV a été choisie pour succéder à Georges Pernoud dans cette nouvelle mouture de Thalassa. Mais qui est donc cette jeune journaliste passionnée qui prend la barre du célèbre magazine de la mer?

De la radio à la météo

Après avoir appris les rouages du métier d’animatrice radio (notamment auprès de Julien Courbet), Fanny d’Agostini s’est vu offrir le poste de présentatrice météo à BFMTV en 2011. Pendant six ans, la Miss Météo de la chaîne a profité d’une grande liberté. Très investie – certains se souviennent peut-être de la vague qui l’a balayée en plein direct – elle a tenu plusieurs chroniques climatiques et environnementales pour sensibiliser les auditeurs à la cause.

Une journaliste engagée

Originaire de La Bourboule, un village en Auvergne, Fanny Agostini a grandi dans un milieu rural qui n’est pas étranger au développement de sa conscience environnementale et politique. Élue conseillère municipale de sa ville en 2014, elle a aussi cofondé le Climate Bootcamp, un rassemblement annuel autour de l’écologie et de la préservation de l’environnement. Le parrain de la première édition du bootcamp en 2015 n’était d’ailleurs nul autre que Nicolas Hulot.

Le pied marin

Fanny Agostini n’a pas peur de se mouiller! Fascinée par la mer, la jeune femme pratique la plongée sous-marine depuis longtemps. L’écosystème marin n’a pas beaucoup de secrets pour elle, et elle ne craint pas de l’explorer, même à 30 mètres de profondeur!

Pas étonnant donc, qu’elle ait souhaité hisser la grand-voile en relevant le beau et grand défi offert par France 3 en octobre 2017.

À propos

Thalassa

Magazine présenté par Fanny Agostini. Avec la mer comme décor et l’aventure au menu, Thalassa fait rimer à la perfection télévision avec évasion.