En poursuivant votre navigation, vous en acceptez les conditions générales d'utilisation et notamment l'utilisation des cookies. Pour en savoir plus

X

Thalassa

Épisodes

Camargue, Venise : les peuples des lagunes

Vendredi 28 juin 2019 | 20h00

x
Bande-annonce

Tout comme Venise, la Camargue est une terre « posée » sur la mer. L’une et l’autre sont nées dans un milieu mi-naturel mi-artificiel et leurs habitants respectifs vivent, bon gré mal gré, au rythme de leur lagune. C’est leur quotidien particulièrement bigarré que Fanny Agostini nous fait partager.

En Camargue, l’homme cohabite avec la nature sur 150 000 hectares d’étangs et de lagunes et 100 kilomètres de littoral. Les initiatives pour la préserver au mieux y sont multiples et variées. Emblématiques du territoire camarguais, les flamants roses vivent là depuis le XVIe siècle. Ils élisent « domicile » dans des zones accueillantes qui leur assurent calme, nourriture et sécurité. De tout temps, l’homme a voulu contrôler la mer en la repoussant derrière des digues. Aujourd’hui, la montée du niveau marin est devenue une réalité. À tel point que des solutions impensables auparavant sont à présent tentées : ouvrir le passage à la mer. Ce dilemme vaut pour la cité des Doges qui cohabite, elle aussi, de plus en plus difficilement, avec la mer. Depuis longtemps, Venise tente d’ériger une barrière d’acier qui la protégerait lors des grandes marées : chantier pharaonique toujours en cours. Comme les Camarguais, les Vénitiens envisagent d’autres options plus douces et surtout plus naturelles.

Au sommaire :

- Du sel et des flamants
- Les irréductibles de Beauduc
- La mer retrouvée
- Le plastique c’est fantastique
- Huîtres bio
- Venise face à la mer

Détails

  • Catégorie : Épisode documentaire
  • Année de production : 2019
  • Pays d'origine : France
  • Durée : 01:50:00

Animatrice

842X475

Fanny Agostini

L’ex-animatrice météo de BFMTV a été choisie pour succéder à Georges Pernoud dans cette nouvelle mouture de Thalassa. Mais qui est donc cette jeune journaliste passionnée qui prend la barre du célèbre magazine de la mer?

De la radio à la météo

Après avoir appris les rouages du métier d’animatrice radio (notamment auprès de Julien Courbet), Fanny d’Agostini s’est vu offrir le poste de présentatrice météo à BFMTV en 2011. Pendant six ans, la Miss Météo de la chaîne a profité d’une grande liberté. Très investie – certains se souviennent peut-être de la vague qui l’a balayée en plein direct – elle a tenu plusieurs chroniques climatiques et environnementales pour sensibiliser les auditeurs à la cause.

Une journaliste engagée

Originaire de La Bourboule, un village en Auvergne, Fanny Agostini a grandi dans un milieu rural qui n’est pas étranger au développement de sa conscience environnementale et politique. Élue conseillère municipale de sa ville en 2014, elle a aussi cofondé le Climate Bootcamp, un rassemblement annuel autour de l’écologie et de la préservation de l’environnement. Le parrain de la première édition du bootcamp en 2015 n’était d’ailleurs nul autre que Nicolas Hulot.

Le pied marin

Fanny Agostini n’a pas peur de se mouiller! Fascinée par la mer, la jeune femme pratique la plongée sous-marine depuis longtemps. L’écosystème marin n’a pas beaucoup de secrets pour elle, et elle ne craint pas de l’explorer, même à 30 mètres de profondeur!

Pas étonnant donc, qu’elle ait souhaité hisser la grand-voile en relevant le beau et grand défi offert par France 3 en octobre 2017.

À propos

Thalassa

Magazine présenté par Fanny Agostini. Avec la mer comme décor et l’aventure au menu, Thalassa fait rimer à la perfection télévision avec évasion.